header bar Zaffuto - Opticien Visagiste - Liege
menu

CHANEL

Chanel est l'une de ces marques que l'on ne présente plus. Véritable philosophie teintée d'avant-gardisme, cette marque a su brillamment traverser les décennies et s'adapter aux nouvelles tendances tout en restant fidèle à ses principes de départ.
Fondée en 1910 par Gabrielle Chanel dit "Coco", la Maison Chanel ouvre ses portes au 21, rue Cambon à Paris, sous le nom de "Chanel Modes" : une boutique spécialisée dans les chapeaux et accessoires.
En 1913, elle ouvre une enseigne à Deauville, puis une nouvelle cinq ans plus tard, à Biarritz. La pénurie de tissu pendant la guerre contraint la styliste à se fournir en Jersey, une matière alors réservée aux sous-vêtements pour hommes : son audace triomphe. Elle s'obstine a vouloir casser la silhouette féminine traditionnelle. Coco Chanel refuse la mode de l'époque, le corset et les robes opulentes, leur préférant une allure plus androgyne, faite de robes droites et de pantalons, alors réservés uniquement aux hommes. Après la guerre, l'entreprise Chanel prospère et emploie environ 300 ouvrières.
En pleine ascension, Gabrielle Chanel acquiert en 1921 deux nouveaux immeubles rue Cambon, agrandit sa maison et lance sa marque de parfum. C'est à Ernest Beaux _créateur de parfum à la cour des tsars de Russie_ qu'elle confie la création de sa première fragrance, le célèbre N°5 : un mythe est né. Pour l'anecdote, Ernest Beaux aurait présenté à Coco Chanel deux séries d'échantillons numérotés de 1 à 5 et de 20 à 24.
Elle choisit l'échantillon n° 5, pour le lancer le 5 mai : deux éléments qui expliquent le nom du parfum.
En 1926, Coco Chanel crée la petite robe noire, une couleur inédite dans la haute couture, puisque réservée au deuil. Ce modèle, inspiré de l'uniforme qu'elle portait à l'orphelinat, est salué par le magazine "Vogue" : les critiques la considèrent comme "l'uniforme de la femme moderne". La petite robe noire est baptisée "la Ford de Chanel", c'est un triomphe. Le modèle devient un classique de la maison et sera alors décliné à l'envie. La même année, Gabrielle Chanel introduit l'imperméable et le blazer à boutons dorés dans ses lignes haute couture.

En 1929, Gabrielle décide de lancer une boutique d'accessoires. Le style Chanel s'exporte jusqu'aux Etats-Unis, ses créations ravient de grandes stars comme Greta Garbo ou Marlène Dietrich.
Grande amatrice de bijoux, Mademoiselle Chanel avait lancé dès 1924, son atelier de bijoux fantaisie. Puis, en 1932, en période de crise économique, elle lance sa première collection de Haute Joaillerie. Mais la seconde guerre mondiale précipite le déclin de la maison Chanel. En pleine ascension, alors que Gabrielle emploie près de 4000 ouvrières, elle se voit contraint de mettre la clé sous la porte et s'exile en Suisse.

Elle ne reviendra qu'au début des années 50, période de gloire pour Christian Dior et son "New Look", un retour au classissisme que la sobriété revendiquée par Coco, qui prônait la sobriété. C'est dans ce contexte que la maison Chanel rouvre ses portes en 1954. Les années qui suivent seront celle de l'affirmation du style Chanel : en 1955 le sac matelassé apparaît dans sa version définitive, en 1957 les ballerines bicolores à bout noir sont un triomphe. La marque ne cesse depuis de faire des adeptes. Le jersey, le tweed, les boutons, les ganses d'uniforme, les cardigans, les bijoux fantaisie, le pantalon pour femme, et même les cheveux courts sont signés Gabrielle Chanel, dite Coco Chanel. Elle reçoit un Oscar de la mode à Dallas. Et l'actrice Marilyn Monroe confie, lors d'une interview, qu'elle ne porte que quelques gouttes de Chanel N°5 pour habiller ses nuits : la marque bénéficie incontestablement de la plus efficace des publicités.

Le 10 janvier 1971, Gabrielle Chanel décède à l'âge de 88 ans, dans son appartement parisien. Le lendemain est présentée sa dernière collection couture, qui remporte un vif succès auprès de la critique. En 1978, Philippe Guibourgé lance la première ligne Prêt-à-porter de la marque. 
Après 10 ans de flottement, le génie Karl Lagerfeld _qui a fait ses armes chez Balmain, Fendi et Chloé_ s'impose en 1983 comme l'héritier de Coco Chanel. Il impose sa griffe en veillant à respecter les codes de Mademoiselle.
En 1986, il reçoit le dé d'Or, prix récompensant la collection de haute couture la plus créative de l'année. 
En 1987, il crée l'horlogerie Chanel et installe la première maison avenue Montaigne. C'est la naissance de la montre "Première". En 1993, Karl lance la ligne "Chanel Joaillerie" en hommage à Coco. La fusion de ces deux départements aura lieu quatre ans plus tard au 18, place Vendôme.
A l'aube des années 2000, les gammes se multiplient : la nouvelle ligne de cosmétique "Précision", celle de lunettes solaires et optiques en partenariat avec Luxottica, la société "Paraffection" qui regroupe des artisans de la mode. 
En 2004, Karl Lagerfeld fait réaliser, pour le fétiche N°5, le film publicitaire le plus long de l'histoire, avec Nicole Kidman comme égérie. Une aventure qu'il réédite en 2009 avec Jean-Pierre Jeunet et Audrey Tautou, dans le rôle principal.

Dirigée d'une main de fer par Jack Wertheimer, Chanel se déploie aujourd'hui sur trois pôles : la haute couture, le parfum et la cosmétique. Côté parfums, c'est Jacques Polge à la tête de Chanel-Parfums. Ce dernier est à l'origine du lancement des fragrances "Egoïste", "Allure" ou encore "Coco Mademoiselle", sorti en 2002 en hommage à Mademoiselle Chanel.
Aujourd'hui le groupe Chanel emploie plus de 3000 personnes en France et, en dépit de quelques déboires financiers, reste fidèle à son éthique en proposant un produit d'une qualité irréprochable et en rejetant toute forme de sous-traitance.

chanel.com
Lire la suiteDecouvrez la collection de lunettes solaires Chanel chez Zaff OpticalDecouvrez la collection de lunettes solaires Chanel chez Zaff Optical